Deuxième rendez-vous

L'idée a germé en septembre dernier. On est fin janvier, le temps a passé, l'idée toujours là, dans un coin. Puis les choses se sont précipitées, une suggestion et le projet a pris vie.

Il y a beaucoup de monde dans le bar où nous avons rendez-vous, mais c'est assez spacieux et le brouhaha ne couvre pas nos voix. La lumière est un peu trop tamisée mais on s'y fait. Un chat rôde de table en table, grimpe sur les banquettes à la recherche de caresses.

Avec les participants, les photographes et auteurs, les futurs "yeux" de ce blog, nous parcourons le calendrier, les périodes de résidences des compagnies, description rapide des différentes esthétiques, certains artistes parlent anglais - qui parle anglais ?! Qui veut faire quoi ? Mais comment on s'organise ? Mais qu'est-ce qu'on va photographier ?

La discussion bat son plein. Il y a là Hillary, Pascale, Brigitte et Bénédicte et il faudra faire un compte rendu pour Audrey et Hervé qui n'on pas pu venir. Tour à tour, nous nous montrons des images de studios, de spectacles. Que nous racontent-elles ? Qu'allons-nous raconter à notre tour ? Pourquoi ce blog et ce projet ?!

Pour raconter les instants fragiles où le pied se posera, plusieurs fois d'affilée, le bras s'enroulera sans discontinuer, le bras puis le pied devront s'enchaîner, plusieurs fois d'affilée, s'ajouterait la musique - mais commence-t-elle avant ou après que le pied se soit posé ? Et comment la scénographie crée-t-elle l'aisance ou la contrainte, comment dans la lumière, il faudra finalement poser le pied autrement pour trouver la justesse des chemins...

Regarder

Parfois peut-être, poser l'appareil ou le stylo pour être attentif à ce qui se met en place, à ce qui se dessine. Et saisir.